Daddy Yankee et Porto Rico règnent sur la musique latino aux Prix Lo Nuestro


25 février 2020 - 334 vues

Univision est le plus grand réseau de chaînes de télévision d'expression espagnole aux Etats-Unis avec près de 80% de taux d'audience dans les foyers hispanophones.

Chaque année depuis 1989, Univision remet les Prix Lo Nuestro, récompensant les meilleurs artistes hispanophones et, de fait, latinos de l'année. Autant dire que la 32e cérémonie qui s'est déroulée ce vendredi 21 février était fortement attendue, elle qui est traditionnellement l'événement le plus suivi par les latinos du monde entier.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le grand favori de la soirée a tenu son rang puisqu'avec 12 nominations à son compteur, le boss du reggaeton Daddy Yankee a raflé 7 prix, dont les plus importantes : artiste de l'année et meilleur artiste urbain, quand son hit Con calma a été élu chanson de l'année, single de l'année, chanson urbaine de l'année et meilleure collaboration crossover, et son morceau Soltera primé comme meilleur remix ! Rien que ça !

Parmi les autres grands gagnants de la soirée, on retrouve son compatriote portoricain Bad Bunny avec 5 prix (dont la meilleure tournée, le meilleur album et le meilleur clip) et Sebastián Yatra et Christian Nodal avec 3 prix chacun.

A noter aussi que Karol G remporte le prix de l'artiste féminine urbaine de l'année devant Rosalía qui se console tout de même avec celui de la révélation féminine. CNCO remporte le prix du groupe pop / rock, Luis Fonsi celui d'artiste pop / balade, Romeo Santos celui d'artiste tropical et Anuel AA celui d'artiste social de l'année !

Deux constats avec ces derniers Prix Lo Nuestro : tout d'abord que Porto Rico et le reggaeton dominent la musique latine, et enfin que la vérité d'une cérémonie n'est pas forcément la même d'un prix à l'autre. La preuve avec Daddy Yankee : boudé pour les Grammy Awards et pour les prochains Latin Billboard Awards, il écrase la concurrence pour les Premios Lo Nuestro ! Maintenant c'est clair : pour les Latinos, le boss... c'est lui !

Source : Los40

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article