Espagne : amélioration des statuts des jeunes travailleurs immigrés


29 juin 2020

Espagne : amélioration des statuts des jeunes travailleurs immigrés

L'équipe de CAPSAO aime partager les bonnes nouvelles qui tournent autour de l'humain et des droits de l'Homme. Celle nouvelle est un grand pas en avant...

Le déficit de main-d'oeuvre agricole en Espagne, lié à la crise du coronavirus, profite aux jeunes immigrés qui arrivent en Espagne avant leur majorité. Ces derniers pourront désormais bénéficier de papiers et ... d'un contrat de travail ! Car un décret royal du 7 avril, ratifié par le gouvernement, permet maintenant de recruter des travailleurs saisonniers parmi les chômeurs. Cette loi ouvre ainsi la porte à l’emploi à un groupe longtemps exclu : celui des migrants âgés de 18 à 21 ans et arrivés en Espagne avant leur majorité. Le statut des immigrés mineurs en Espagne change enfin !

Les immigrés sont nombreux à tenter leur chance en péninsule ibérique, souvent au péril de leur vie. Arrivés par bateau, ce n'est pas une partie de plaisir, et ils laissent derrière eux amis et familles, dans l'espoir d'une vie meilleure. C'est l'exemple d'Emeka, un jeune Nigérian de 19 ans, installé à El Rocío (dans la commune d'Almonte, province de Huleva en Andalousie). Il récolte des framboises sous une serre en plastique par une température de plus de 40 degrés. Avant ça, depuis son arrivée en Espagne, il sillonnait les établissements d'accueil pour mineurs et n'avait pas de permis de travail : "c'est la première fois que j'ai l'occasion de gagner un salaire déclaré". Et des jeunes comme Emeka, il en existe des milliers en Espagne...

Cette nouvelle ravit également les organismes d'insertion professionnelle du pays qui réclamaient désespérément cette mesure depuis des années.

Source : Courrier International

CR: Green Valley Berries - Franbuesas Huelva.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article