Journée de l’indépendance du Mexique : À Mexico, le passé indigène réhabilité !


16 septembre 2021

Journée de l’indépendance du Mexique : À Mexico, le passé indigène réhabilité !

Les autorités mexicaines l’ont confirmé le 6 septembre dernier, une statue de l’explorateur italien Christophe Colomb sera remplacée par celle d’une femme olmèque.  Aujourd’hui, à l’occasion du 200e anniversaire de l’indépendance du Mexique vis-à-vis de la couronne espagnole, on revient pour vous chez radio CAPSAO, sur cette décision historique en l’honneur des femmes indigènes !

La statue de Christophe Colomb auquel a été attribuée, depuis l’Europe, la découverte de l’Amérique Latine se trouvait au centre d’un rond-point de l’avenue centrale Paseo de la Reforma depuis 1877, tout près des ruines du Templo Mayor, épicentre de la civilisation aztèque. Elle a été retirée en octobre 2020 pour être restaurée. Lors de la journée internationale des femmes autochtones, la maire de la capitale, Claudia Sheinbaum à déclaré qu’à sa place, serait mise la statue d’une femme indigène réalisée par l’artiste mexicain Pedro Reyes.

Pour la maire, « ce sont précisément les femmes indigènes qui ont peut-être eu le plus grand poids dans l’histoire du Mexique et qui ont été le moins reconnues ». Pour elle, c’est aussi un acte de «justice sociale» reconnaissant ainsi plus de 500 ans de « résistance indigène ». La sculpture de Christophe Colomb sera quant à elle, «déplacée vers un lieu sûr, digne et adéquat » selon l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH).

Beau symbole en faveur de la mémoire historique des femmes indigène à l’heure de la célébration de l’indépendance mexicaine !

Crédit photo : Connaissance des arts 

Source : Le monde, Libération, 20 minutes