L'icône de la salsa Rubén Blades bientôt décoré de la médaille des Arts de Harvard


28 février 2020 - 335 vues

Le musicien panaméen Rubén Blades recevra la Médaille des Arts de Harvard, le 30 avril, lors d'une cérémonie qui se déroulera pendant le Festival Arts First. Un prix honorifique hautement prestigieux et qui récompense un ancien élève de l'Université ayant excellé dans les arts et ayant contribué à l'éducation ou au bien public par les arts.

Un portrait qui ne pourrait pas mieux correspondre à cette icône de la salsa qui, après avoir quitté son Panama natal pour faire ses études aux Etats-Unis, avait abandonné son cher rock'n'roll pour se lancer dans la salsa, rencontrant à New York les Ray Barretto, Tito Gómez et Willie Colón. Avec ce dernier, il enregistrera deux albums majeurs pour la salsa : Metiendo Mano (1977) et surtout Siembra (1978), qui lui font prendre conscience que la salsa peut aussi porter un message social. On lui doit des morceaux majeurs de la salsa comme Pedro Navaja (1978) ou Decisiones (1984). Suivant son propre chemin quelques années plus tard, jalonné de prix à gogo aux Grammy Awards, il rencontrera un succès phénoménal qu'il mettra un temps entre parenthèses pour se consacrer au Panama, en suivant justement des études à la Faculté de Droit de Harvard où il obtiendra sa maîtrise en Droit international en 1985.

Personne engagée pour l'émancipation de son pays, il mène conjointement à sa carrière musicale une vie d'engagements sociaux puis politiques, allant jusqu'à se présenter aux élections présidentielles du Panama en 1994. En 2004, il deviendra même Ministre du Tourisme du Panama sous la présidence de Martín Torrijos.

Artiste accompli, il a aussi trouvé le temps d'être comédien puisqu'il a tourné dans plus d'une trentaine de films entre 1982 et 2013, jouant souvent dans des films engagés mais aussi de plus grosses productions emmenés par des réalisateurs tels que Robert Redford (Milagro, 1988), Jack Nicholson (The Two Jakes, 1990), Spike Lee (Mo' Better Blues, 1990) ou encore Ridley Scott (Cartel, 2013).

"La dynamique de la carrière de Rubén Blades est vraiment incroyable. C'est un musicien extraordinaire, l'un des musiciens de salsa les plus influents de la fin du XXe et du début du XXIe siècle, ainsi qu'un acteur et un activiste politique inspirant. Sa générosité, sa musicalité et l'activisme sont des modèles et d'engagement pour nos étudiants et pour nous tous" a clamé Jack Megan, directeur du Harvard Office of the Arts.

C'est donc plus qu'un musicien qui sera récompensé de la médaille des Arts de Harvard, mais une véritable figure latine de la culture et de l'engagement civique, social et politique.

Bravo et merci Señor Blades !

Source : Elespectador.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article