Soyons généreux en cette journée mondiale de la….générosité !


01 décembre 2020

Soyons généreux en cette journée mondiale de la….générosité !

Ce mardi 1er décembre c’est la journée mondiale de la générosité. En anglais, GivingTuesday, est un mouvement pour un engagement social durant cette journée. Lancé en 2012  par la communauté newyorkaise 92nd Street Y et la Fondation des Nations unies, cette manifestation intervient en réponse au consumérisme du Black Friday et le Cyber Monday. En ce début de mois des fêtes de fin d’année, il est important de penser à son prochain, non ? D'ailleurs, nous vous parlions à ce sujet d'une autre initiative, le Green Friday

En France, cette journée est célébrée pour la 3e année. Mais qu’est-ce que la générosité ? S’il on prend la définition c’est la qualité qui dispose à sacrifier son intérêt personnel. C’est de faire un don de soi, de sa personne, de son temps ou de son argent et ses biens.

Être généreux ne veut pas forcément dire mettre la main au portefeuille, c’est accorder du temps à des gens qui sont dans le besoin, un besoin matériel mais aussi mental, psychologique ou physique. La générosité c’est accepter de passer en second plan. C’est être dans l’écoute des personnes que l’on aime. C’est être patient. C’est aimer, donner, sans attendre un retour.

Marie a déjà fait écho dans sa matinale à Jérôme Baku, un artiste et demandeur d’asile congolais qui vit à Paris. Il est styliste et habille les migrants pour leur redonner de la dignité, du courage et de l’espoir. Ça, c’est de la générosité, il partage et fait don de son talent auprès des personnes qui en ont le plus besoin. Il donne de la force et des conseils, pour que les migrants ne se laissent abattre et surtout pour qu’ils soient mieux perçus.

La générosité c’est aussi oeuvrer pour une cause bien spécifique et le journal anglais BBC vient de lister les 100 femmes les plus influentes de 2020.

L’argentine Evelina Cabrera est coach et manager de football elle a également fondé l’association argentine de football féminin. Elle vient également en aide par l’éducation et le sport aux femmes prisonnières et vulnérables parfois oubliées.

En Colombie, Claudia Lopez, maire de Bogota, lutte contre la corruption.

Nemonte Nenquimo est une femme indigène Waorani engagée à défendre son territoire ancestral, sa culture et son mode de vie dans la forêt amazonienne.

La générosité peut donc se traduire sous différentes formes, et vous, sous quelle forme allez-vous l’aborder aujourd’hui ? Nous chez CAPSAO on essaye de transmettre la joie de vivre !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article